comment humidifier maison 1

L’air sec dans votre maison pendant l’hiver peut causer des problèmes affectant la santé et le confort de votre famille, et endommager les boiseries coûteuses de votre maison. En hiver, lorsque la température de l’air extérieur baisse, l’air perd sa capacité à retenir la vapeur d’eau et, par conséquent, le taux d’humidité relative diminue. Et puis, lorsque l’air de votre logement est chauffé, il se dilate, et donc l’humidité relative de l’air de votre maison diminue encore plus. La plupart des gens trouvent qu’un taux d’humidité compris entre 30 et 50 % est confortable. Toutefois, lorsque le taux d’humidité relative de votre maison est trop bas, non seulement vous vous sentez mal à l’aise, mais cela peut également causer un certain nombre d’autres problèmes que nous allons aborder ci-dessous. Ensuite, nous allons vous proposer quelques conseils simples pour vous aider à améliorer le faible niveau d’humidité intérieure dans votre maison.

Problèmes causés par une faible humidité en hiver

Si le niveau d’humidité de votre maison est trop faible, cela peut causer les types de problèmes suivants pour votre famille et votre maison :

Santé et confort

Si votre maison a une faible humidité, vous remarquerez des problèmes tels que des lèvres gercées, une peau sèche et des démangeaisons, et un mal de gorge sec lorsque vous vous réveillez le matin. Elle assèche également votre peau et vos muqueuses. Une faible humidité peut notamment causer des effets négatifs aux membres de la famille qui souffrent d’asthme. Vous remarquerez également de petites décharges électriques gênant lorsque vous touchez des objets après avoir marché sur des sols recouverts de moquette. Et vous verrez aussi les effets désagréables de l’électricité statique, comme des cheveux frisés et des vêtements collants.

Dommages aux boiseries

Une faible humidité dans votre logement peut causer des dommages importants à vos meubles en bois, armoires, parquets, boiseries, portes, etc. Cela peut entraîner des fissures permanentes, des déformations, etc. En outre, l’air sec peut provoquer des fissures sur vos œuvres d’art et endommager vos papiers peints.

Augmentation des factures d’énergie

Lorsque le taux d’humidité de votre maison est trop faible, votre corps se sent plus froid à température égale. Par conséquent, pour avoir plus chaud, vous augmentez le thermostat, ce qui consommera plus d’énergie.

Les moyens naturels d’humidifier votre maison

Si votre logement est trop sec en hiver, voici quelques suggestions pour augmenter le taux d’humidité relative dans votre maison :

Installer des plantes d’intérieur pour vaincre l’humidité

L’une des meilleures façons d’augmenter l’humidité intérieure tout en améliorant l’aspect et la convivialité de votre maison est d’acquérir des plantes d’intérieur. Les plantes sont considérées comme un humidificateur naturel, car l’eau qu’elles absorbent par leurs racines est aspirée par les feuilles et s’évapore au cours d’un processus appelé transpiration.

Un avantage supplémentaire des plantes d’intérieur est qu’elles filtrent également les toxines nocives présentes dans l’air. Divers matériaux de construction, comme la moquette, les cloisons sèches et l’isolation, peuvent émettre des polluants tels que le benzène et le formaldéhyde. Les feuilles des plantes agissent comme des éponges en absorbant les produits chimiques de l’air et en émettant de l’oxygène frais. Ainsi, en disposant judicieusement un assortiment de plantes dans votre maison, vous augmenterez le taux d’humidité intérieure. Vous réduirez aussi les niveaux de polluants et augmenterez le style et le confort général de votre maison.

Pendant que vous disposez des plantes ou des fleurs dans chaque pièce de votre maison, placez les vases à la lumière directe du soleil. Cela permettra à la lumière de réchauffer l’eau et d’augmenter la production de vapeur. N’oubliez pas de remplir régulièrement l’eau et vous contribuerez à l’humidité intérieure de votre maison.

Utilisez la cuisinière

Au lieu d’utiliser une micro-onde pour faire du thé ou cuire des aliments, ce qui emprisonne l’humidité chauffée dans l’appareil, essayez d’utiliser davantage votre cuisinière. Une bouilloire ou un pot de liquide bouillant sur la cuisinière libère directement les molécules d’eau évaporées dans l’atmosphère pour humidifier votre maison. Cela augmente la teneur en humidité de l’air et peut même contribuer également à vous réchauffer. N’oubliez pas que le niveau d’humidité augmente la perception de la chaleur de l’air !

Prenez votre douche avec la porte ouverte

Choisissez de laisser la porte ouverte la prochaine fois que vous prendrez une douche ou un bain. L’eau chaude s’évaporera et se répandra dans les pièces environnantes de votre maison. Pensez-y comme à un grand humidificateur domestique alimenté par la douche. Et si vous optez plutôt pour un bain, laissez l’eau chaude pendant un certain temps après votre sortie avant de la vider. Elle continuera à humidifier votre maison, car elle s’évapore plus rapidement lorsqu’elle est chaude.

Un bol d’eau près du chauffage

Un moyen particulièrement efficace d’augmenter l’humidité de l’air à la maison est de remplir un récipient d’eau et de le placer directement sur ou près d’un chauffage domestique. Il peut s’agir d’une bouche de soufflage ou d’un radiateur. Le chauffage direct de l’eau accélère le processus d’évaporation dans l’air. Veillez simplement à ce que l’eau ne risque pas de se déverser sur le radiateur électrique.

Utilisez un séchoir à linge d’intérieur

Pour augmenter le taux d’humidité intérieure de votre maison, suspendez le linge humide à l’intérieur de votre maison sur des supports à linge. Pendant qu’ils sèchent, l’eau sera aspirée dans l’air, ce qui ajoutera de l’humidité. Vous voudrez peut-être même utiliser un ventilateur pour diminuer le temps de séchage et répartir l’humidité plus rapidement dans votre maison. Ne pas utiliser votre sèche-linge électrique vous permettra à la fois d’économiser de l’énergie et d’augmenter le taux d’humidité de votre maison.

Ouverture des fenêtres

Que ce soit dans le bureau, chambre ou le salon, une bonne ventilation est essentielle pour une multitude de raisons. Un peu plus difficile pendant les mois les plus froids peut-être, mais le simple fait d’ouvrir une fenêtre permet à l’air frais d’entrer dans votre maison et d’améliorer la circulation de l’air. Les couvre-fenêtres doivent être ouverts pendant la journée, comme les stores ou les rideaux, pour assurer une bonne circulation de l’air de vos fenêtres.

Maintenant que vous avez lu quelques-unes de ces astuces faciles pour humidifier votre maison sans humidificateur, vous êtes sur la bonne voie pour profiter d’une saison hivernale avec une peau moins sèche et peut-être même moins de risques de tomber malade.

Pour avoir l’esprit encore plus tranquille, faites installer un humidificateur. Nous allons vous donner ci-après les différents types d’humidificateurs d’air qui apporteront de l’humidité dans votre maison.

humidificateur-dair

Les différents types d’humidificateurs d’air et leur fonctionnement

Humidificateurs à évaporation

Les humidificateurs par évaporation sont les plus courants et les plus simples dans leur conception, et offrent le niveau d’humidification et les caractéristiques les plus basiques. Ils ne comportent que quelques éléments de base : un réservoir, une mèche et un ventilateur. La mèche est un matériau absorbant qui aspire l’eau du réservoir et offre une grande surface d’évaporation. Le ventilateur souffle de l’air sur la mèche pour faciliter l’évaporation de l’eau.

Vaporisateur

Un humidificateur d’air de type vaporisateur fait bouillir de l’eau, ce qui libère de la vapeur et de l’humidité dans l’air. Un inhalant médicamenteux peut également être ajouté à la vapeur pour aider à réduire la toux. Les vaporisateurs peuvent être plus sains que les humidificateurs à évaporation, car la vapeur est moins susceptible de transporter des impuretés minérales ou des micro-organismes provenant de l’eau stagnante dans le réservoir. Mais bien sûr, faire bouillir de l’eau nécessite beaucoup plus d’énergie que les autres styles d’humidificateurs.

Humidificateurs à ultrasons ou ultrasoniques

Un humidificateur à ultrasons, ou parfois appelé humidificateur ultrasonique à brume fraîche, n’utilise pas de mèche ou de vapeur, mais un petit diaphragme métallique vibrant à une fréquence ultrasonique pour décomposer l’eau en minuscules gouttelettes. Lorsqu’elles sont soufflées par le ventilateur, elles se transforment en un fin brouillard de vapeur. Ces humidificateurs sont relativement silencieux et consomment très peu d’électricité. Ils ne nécessitent pas non plus de filtres de rechange si vous utilisez de l’eau distillée.

Humidificateur à turbine

Un humidificateur à turbine utilise un disque rotatif qui projette de l’eau sur un diffuseur, qui brise ensuite l’eau en fines gouttelettes qui flottent dans l’air.

Comparaison

Les humidificateurs à évaporation sont relativement bon marché et faciles à utiliser. Ils peuvent généralement couvrir de plus grandes surfaces que les autres styles d’humidificateurs d’air.

Les vaporisateurs à vapeur peuvent être dangereux pour les enfants et les animaux domestiques, car ils peuvent provoquer des brûlures. Ils ont également les coûts énergétiques les plus élevés, mais les problèmes de bactéries ou de minéraux sont nettement moins nombreux avec ce type d’appareil.

Les modèles à turbine et à ultrasons ont un faible coût énergétique, mais posent deux problèmes. Premièrement, si l’eau stagne, ces modèles dispersent les bactéries dans l’air de chaque pièce de la maison. C’est pourquoi il est si important de nettoyer régulièrement le réservoir et de le remplir d’eau propre. De nombreux appareils à ultrasons haut de gamme intègrent donc des fonctions antibactériennes, et certains appareils utilisent des rayons ultraviolets pour tuer les bactéries. La deuxième préoccupation avec ces appareils est la présence de minéraux dans l’eau. Les modèles à turbine et à ultrasons envoient ces minéraux dans l’air. C’est pourquoi il est recommandé d’utiliser une eau pauvre en minéraux comme l’eau distillée dans votre humidificateur d’air. De nombreux modèles à ultrasons sont équipés d’une cartouche de déminéralisation qui filtre les minéraux de l’eau.

humidificateur air

Réaliser un nettoyage régulier

Pour que les humidificateurs d’air fonctionnent correctement, il est important de nettoyer régulièrement le réservoir et les mèches pour empêcher la croissance de moisissures et de bactéries. Il est également préférable d’utiliser de l’eau distillée afin que les minéraux de l’eau du robinet ne se dispersent pas dans l’air. Changez donc l’eau tous les jours. Plus l’eau reste longtemps, plus il y aura de croissance et plus il sera difficile de l’éliminer. Mais comment nettoyer efficacement un humidificateur ? Eh bien ! Voici des astuces faciles pour entretenir votre humidificateur.

Désinfection au vinaigre

Le vinaigre blanc distillé est un désinfectant naturel très bon marché, mais efficace. Versez suffisamment de vinaigre blanc dans le réservoir pour remplir toutes les surfaces avec lesquelles l’eau entre normalement en contact.

Laissez le tout tremper pendant 25-30 minutes pour permettre à la saleté de se décomposer. Pendant le trempage, vous pouvez rincer le filtre (si le modèle en a un) à l’eau froide puis le mettre correctement de côté sur une serviette pour le sécher à l’extérieur.

Utiliser une brosse pour nettoyer plus loin

Pendant que vous laissez tout tremper, une autre chose que vous pouvez faire est d’utiliser une brosse douce pour éliminer tout résidu qui aurait pu résister.

Le plus pratique est de le faire avec la deuxième étape puisque vous attendrez une demi-heure. À l’aide d’un mélange d’une cuillère à café d’eau de Javel avec environ 4 litres d’eau, remplissez le réservoir au moins à moitié et remuez le mélange de sorte que tout l’intérieur soit couvert.

Rincer et sécher

Une fois que vous êtes satisfait de sa propreté, utilisez l’eau du robinet pour bien rincer la base, le réservoir et tous les autres composants de l’humidificateur, en secouant bien le tout pour éliminer l’humidité emprisonnée. Il est également conseillé d’utiliser un mélange d’eau et d’huiles essentielles comme les huiles d’arbre à thé (une dizaine de gouttes) jusqu’à ce que l’odeur du vinaigre disparaisse.

Secouez doucement pour enlever tous les débris. Une fois cela fait, placez toutes les pièces dans une serviette pour sécher à l’extérieur. Cela aidera également à éliminer les arômes résiduels.

One thought on “Comment humidifier l’air de la maison ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.