taux humidité chambre

Le taux d’humidité d’une chambre est le résultat de la combinaison de l’eau et de l’air. La quantité de ces paramètres joue un rôle important dans la santé des habitants dans une maison. En effet, si ce taux est trop élevé ou trop bas, cela peut engendrer des problèmes sur la santé de la famille et du foyer.

Une hygrométrie idéale est à atteindre pour le bien-être et la sérénité de tous. Des normes de taux ont même été instaurées par l’American Society of Heating, Refrigerating and Air-Conditioning Engineers. Pour connaître le taux d’humidité et le régulariser, il est essentiel de mesurer ce taux.

Mesurer le taux d’humidité à l’intérieur de sa chambre

Il est important de mesurer régulièrement le taux d’humidité de la chambre. La raison est que la température extérieure varie constamment. De ce fait, certains moyens permettent de connaître le taux d’humidité à l’intérieur de la chambre.

Connaître le taux d’humidité de la chambre avec un hygromètre

L’hygromètre sert à mesurer et afficher le taux d’humidité d’une pièce. Les hygromètres mesurent le taux d’humidité de l’air de 0 % c’est-à-dire lorsque celui-ci est extrêmement sec à 100 % lorsque l’air est extrêmement humide.

  • Lorsque le taux d’humidité est inférieur à 40 %, des virus en suspension comme la grippe peuvent être infectieux jusqu’à cinq fois plus longtemps.
  • Lorsque le taux d’humidité est 60 %, les moisissures, la durée de vie et le rythme de reproduction des bactéries et acariens se multiplient.

Pour vous assurer que l’hygromètre fonctionne correctement, vous pouvez tester sa précision. Pour cela, enveloppez votre hygromètre dans un torchon humide et attendez quelques heures. À ce moment, l’appareil doit afficher un taux d’humidité d’environ 95 %.

Mesurer le taux d’humidité avec un psychromètre

Le psychromètre est un type d’hygromètre plus avancé. Utiliser cet appareil permet d’avoir plus de précision professionnelle. Cet outil de mesure simple et précis est composé de deux thermomètres. L’un des thermomètres est dit sec et l’autre, appelé thermomètre mouillé est constitué d’un bulbe entouré d’une mousseline imbibée d’eau.

Lorsque la température est faible et que l’air est sec, l’évaporation de l’eau à la surface du bulbe du thermomètre mouillé est intense.

Les autres indicateurs d’un taux d’humidité non optimal

En l’absence d’appareils permettant de mesurer le taux d’humidité, certains signes indiquent également que l’air dans la chambre doit être régularisé.

Un taux d’humidité faible

Lorsque l’humidité de la chambre est trop faible, vous pourrez constater certains indicateurs. En effet, les lèvres et la peau ont tendance à gercer. Il se peut également que vous ayez des maux de gorge et un nez sec et irrité.

Les personnes ne sont pas les seules à être victime d’un taux d’humidité faible, la chambre peut également présenter des signes. L’électricité statique dans la chambre peut augmenter et les appareils électroniques à l’intérieur risquent de tomber en panne.

humidificateur-dair

Un taux d’humidité élevé

L’hygrométrie relative faible n’est pas la seule source de problèmes dans l’habitation. En effet, lorsque le taux d’humidité est élevé, vous pouvez constater des condensations sur les fenêtres, les miroirs ainsi que les surfaces vitrées. Entre autres, des taches humides sur les plafonds et les murs peuvent apparaître. Dans la chambre, des moisissures et des odeurs de moisi sont souvent présentes.

La personne qui dort dans la chambre peut également manifester des crises d’allergies et des éternuements fréquents.

Le taux d’humidité idéal pour la chambre

Le taux d’humidité idéal dans la chambre devrait être autour de 45 %. Si ce taux est inférieur à 40 %, c’est que l’air est trop sec, s’il est supérieur à 60 %, l’humidité est trop élevée. Toutefois, il ne s’agit pas d’une règle absolue. En fonction de la chambre, le taux d’humidité idéal varie.

Chambre à coucher

Pour une chambre à coucher, le taux d’humidité idéal doit se situer entre 40 % et 60 %. Il est important d’améliorer la qualité du sommeil pour éviter la fatigue et éviter de se retourner sans arrêt la nuit. Pour cela, contrôler le taux d’humidité dans votre chambre à coucher est essentiel. En effet, l’humidité de l’air joue un rôle important dans votre santé et peut affecter votre confort et votre bien-être.

Si l’humidité de l’air est trop élevée, autrement dit supérieure à 60 %, une gêne ou une agitation peut arriver, entraînant des bouffées de chaleur. De plus, cette humidité favorise le développement des acariens et des moisissures provoquant des crises d’allergies et d’asthme.

Chambre de bébé

D’après le Conseil national de la protection de l’enfance ou CNPE, le taux d’humidité idéal dans la chambre d’un bébé doit être compris entre 40 % et 50 %.

Pendant l’été, les chambres de bébé sont souvent trop humides. Cela peut causer des odeurs de moisi et des problèmes de moisissure et ainsi provoquer la présence des acariens et des autres insectes nuisibles à la santé de votre bébé.

Au contraire, pendant l’hiver, l’air est souvent sec et entraîne des saignements de nez, des maux de gorge, une peau sèche ou un problème respiratoire pour le bébé. Votre enfant se sentira moins confortable et cela aura des conséquences sur son bien-être.

humidificateur air

Solutions pour un taux d’humidité idéal

Pour un taux d’humidité idéal, vous pouvez opter pour plusieurs solutions. Des appareils spécifiques peuvent être utilisés pour rendre le taux d’humidité dans la chambre et dans le logement agréable à vivre. Les conseils suivants constituent une solution pour le traitement de l’air :

Utiliser un humidificateur d’air pour assainir l’air

L’humidificateur d’air est un appareil dont le rôle est de réduire le pourcentage de sècheresse de l’air dans la chambre et de créer une atmosphère confortable. En été comme en hiver, l’humidificateur d’air est utile pour assainir l’intérieur du logement. Il humidifie l’air et le rend plus sain. De cette manière, les personnes résidant dans la chambre peuvent se sentir mieux.

L’utilisation de l’humidificateur présente plusieurs avantages. L’appareil permet de réduire le manque de confort et la fatigue. De plus, il limite les dérangements engendrés par la déshydratation notamment la gerçure des lèvres, les yeux rouges ou la peau sèche. Pour une respiration plus saine, la quantité de poussières dans l’air est également réduite.

Utiliser un humidificateur d’air dans une chambre permet de mieux dormir. En effet, une grande quantité de poussière dans l’air impacte le sommeil et joue un rôle important sur l’électricité statique. L’électricité statique est nocive lorsqu’elle charge les vêtements, les meubles métalliques voire même les cheveux. Cette grande charge dans l’air va être supprimée par l’humidificateur. Cet appareil est un véritable atout pour la santé et la peau.

Pour plus d’efficacité, il est recommandé d’utiliser régulièrement le dispositif et de le nettoyer fréquemment.

Plusieurs types d’humidificateurs sont disponibles pour assainir l’air :

  • L’humidificateur à vapeur froide : l’évaporation à vapeur froide suit un fonctionnement naturel, car elle est chargée en humidité. Ces modèles contiennent un filtre absorbant situé au fond de l’appareil. Le filtre s’imbibe d’eau et le ventilateur souffle de l’air sec dessus pour propulser des gouttelettes de cette eau dans l’air.
  • L’humidificateur à vapeur chaude : cet appareil émet une vapeur chaude saine et douce. D’abord, l’appareil chauffe l’eau puis la refroidit et envoie une vapeur tiède dans la pièce.
  • L’humidificateur d’air ultrasonique : est un appareil qui fonctionne par vibration. Des ondes sonores font vibrer l’appareil pour créer une vapeur composée d’eau qui sera émise via un ventilateur.
  • L’humidificateur d’air pour bébé : pour la chambre de votre bébé, un humidificateur d’air spécial peut aider à réduire le taux d’humidité faible.

Utiliser un déshumidificateur pour réduire le taux d’humidité élevé

La qualité de l’air intérieur est plus affectée par les formes de pollution que l’air extérieur. Pour vivre dans une chambre saine, il est important que le taux d’humidité dans la maison soit maintenu à un taux entre 40 % et 60 %. De ce fait, cela permet d’éviter la formation des moisissures.

En effet, trop d’humidité provoque la formation des spores qui sont connues pour altérer la santé respiratoire des personnes sensibles comme les bébés, les enfants ou les personnes âgées, mais également les personnes souffrant de maladies respiratoires comme l’asthme. Ces champignons contribuent à la concentration de la personne dans la chambre, aux maux de tête et à la fatigue.

L’utilisation de ces appareils est ainsi recommandée par les experts pour régulariser le taux d’humidité dans la chambre lorsque celui-ci excède 60 %. 

Le déshumidificateur d’air est un appareil efficace qui a pour rôle de réduire un air trop chargé en eau. Outre la déshumidification de l’air, ce dispositif est également utilisé pour des travaux d’assainissement et d’isolation. Ce genre d’appareil s’utilise également pour un chauffage performant dans la chambre, d’une bonne ventilation et éventuellement de peinture anti-humidité. 

Le taux d’humidité dans la chambre varie selon les activités quotidiennes des personnes vivant dans la maison telles que le bain, la lessive, la cuisine ou le nettoyage. Pour s’assurer que le taux d’humidité dans l’habitation est idéal et optimal, surtout pendant les saisons qui requièrent la fermeture des portes et des fenêtres, il faut quotidiennement vérifier le taux. Cela peut se faire soit en détectant les signes sur les individus dans la maison, soit en utilisant les appareils de mesures comme les hygromètres. Lorsque le résultat n’est pas satisfaisant, investissez dans un humidificateur pour atteindre le bon taux entre 40 % et 60 %.