La qualité de l’air est un sujet qui prend de plus en plus de vigueur de nos jours. L’air joue en effet un rôle majeur dans notre bien-être, vu que sa qualité assure la fonction de nos poumons. De ce fait, il est important d’assainir l’air intérieur avec un purificateur, car l’air intérieur contient plus de polluants que celui à l’extérieur.

Pour remédier à cette pollution de l’air et éliminer ces polluants, des fabricants produisent plusieurs modèles de purificateurs d’air dans le but d’améliorer la qualité de l’air dans l’intérieur de votre maison et ainsi préserver votre santé. Ces modèles de purificateur offrent des solutions de purification via des fonctionnalités différentes. Pour savoir quel purificateur d’air choisir, il est donc important de connaître tous les types de purificateurs ainsi que leur utilisation.

Qu’entend-on par purificateur d’air ?

Le purificateur d’air est un appareil mobile qui a pour finalité d’assainir l’atmosphère intérieure. L’appareil est pourvu de plusieurs filtres qui canalisent les polluants suspendus dans l’air. Le purificateur capte surtout les particules fines qui sont responsables de nombreuses allergies et qui ne peuvent pas être éliminées par un autre appareil comme l’aspirateur.

En utilisant le purificateur d’air, le but est donc d’éliminer toutes les particules qui peuvent être dangereuses pour notre santé. En effet, un air assaini et purifié est responsable de notre bonne santé et de notre bien-être. Pour les personnes fragiles qui souffrent d’asthme, d’allergie ou les jeunes enfants et les personnes âgées, utiliser un purificateur d’air est ainsi vivement recommandé. 

purificateur d'air

Quels sont les types de purificateurs d’air existant ?

Avant de choisir quelle gamme de purificateurs d’air acheter, il est important de connaître les types de purificateurs qui existent sur le marché et leur prix respectif pour sélectionner les meilleurs modèles adaptés à vos besoins. Chaque purificateur se distingue surtout par les filtres qui le constituent.

Le purificateur à filtre à particules

Ce purificateur d’air est caractérisé par la taille minimale des particules qu’il peut capturer. Même les particules en micromètre peuvent être canalisées par ce type de purificateur d’air.

Les filtres constituants ces purificateurs sont appelés filtre HEPA ou High Efficieny Particulate Air. Ces filtres peuvent filtrer près de 99,97 % des particules de diamètre supérieur ou équivalent à 0,3 µm. Ces particules fines retenues par les filtres peuvent être des cendres de combustion, des allergènes, des pollens, des poils d’animaux, des poussières engendrées par les pneus ou les plaquettes de frein.

Elles sont les causes principales des pathologies respiratoires, dont l’asthme. Il est ainsi essentiel de choisir un purificateur d’air avec un filtre de bonne qualité surtout si vous avez des allergies ou si vous êtes asthmatiques. Dans le cas où vous habitez aux alentours d’un grand axe routier, il est aussi recommandé de choisir un appareil contenant ce type de filtre HEPA. De plus, le purificateur d’air à filtre HEPA est silencieux et peut être utilisé dans une pièce où il faut se concentrer comme le bureau.

Le purificateur d’air à filtre à ionisation

Ce purificateur d’air fonctionne grâce à un ioniseur. Pendant l’ionisation, il y a ajout et retrait des électrons aux atomes des molécules dans le but de modifier leurs propriétés physiques. En d’autres termes, l’ioniseur dans le filtre enlève des électrons aux particules et polluants qui sont présents dans l’air. De cette manière, ils deviennent neutres et ne sont plus trop agressifs.

Lorsque ces particules et polluants sont chargés négativement, une surface électrostatique à charge positive les attire. Les particules sont donc attirées vers le sol et s’y collent ou se fixent au mobilier. Pour assainir complètement l’air, il est donc important de passer l’aspirateur au sol après avoir utilisé le purificateur.

Toutefois, l’ioniseur ne traite pas les pollutions chimiques de type industriel et domestique.

Le purificateur d’air à filtre à combustion

Par combustion, le purificateur d’air détruit les particules, les bactéries ou les champignons. En effet, l’appareil brûle les particules nocives ou élève la température de l’air en procédant à cette combustion. Cet appareil rejette donc de l’air purifié, mais augmente la concentration d’ozone dans l’air ainsi que la température ambiante. Ce processus n’est entièrement efficace que dans une pièce à espace réduit.

Le purificateur d’air à filtre à photocatalyse

Le purificateur d’air par photocatalyse filtre les particules volatiles et détruit en même temps les virus, les bactéries, les solvants, les détergents et les oxydes d’azote. Cet appareil est constitué d’un capteur de particules qui est un ventilateur, d’une lampe ultraviolette et d’un média catalytique. L’air circule dans des nanotubes recouverts d’un oxyde ou d’un sulfure.

Une fois en contact avec les ultraviolets, le catalyseur devient un oxydant et détruit les odeurs, les composés organiques volatils (COV), les allergènes et les pollens, les résidus de la pollution chimique et atmosphérique notamment les oxydes d’azote provenant des pots d’échappement. Ce catalyseur détruit également les bactéries voire même les virus. Le purificateur d’air émet ensuite un air plus sain.

Le purificateur d’air à filtre plasma

Ce purificateur est constitué par un filtre plasma. On utilise le terme plasma lorsque l’air ionisé contient le même nombre d’électrons libres et d’atomes neutres. Pour exciter les molécules d’oxygène qui sont envoyées dans l’air de l’intérieur, une quantité d’énergie considérable est utilisée par l’appareil. Ces molécules vont ensuite oxyder les polluants présents dans l’air et les détruire.

Pour des raisons de coût, cette technique est mieux adaptée à un usage industriel et non un usage domestique.

Comment choisir son purificateur d’air ?

À part la connaissance des différents types de purificateurs existants, d’autres critères doivent être considérés pour savoir quel purificateur d’air choisir. En effet, la plupart de chaque appareil proposent une efficacité supérieure à 98 %. Toutefois, nous pouvons apercevoir un écart considérable entre la qualité et le prix des appareils sur le marché. Pour choisir les meilleurs purificateurs d’air, voici les éléments à prendre en compte :

Le débit d’air produit

Ce paramètre est exprimé en mètre cube par heure et permet de savoir la quantité de volume d’air que le purificateur peut traiter. D’autres modèles de purificateurs d’air suggèrent également le Clean Air Delivery Rate ou CADR qui est le volume d’air purifié par l’appareil en un temps donné.

En connaissant ces données, vous serez capable de déterminer le purificateur d’air adapté à la surface de votre logement ou de la pièce que vous souhaitez purifier. Pour choisir un purificateur d’air pour une pièce de petite taille ou de taille moyenne, optez pour un design dont le débit d’air est important. De cette façon, la pièce sera rapidement saine et sera totalement couverte.

Les filtres spécifiques

De préférence, optez pour des purificateurs qui proposent des filtres spécifiques. Certaines marques de purificateurs ont instauré des filtres qui peuvent capturer le formaldéhyde sans le relâcher.

Le prix des filtres

Ce critère ne doit pas être négligé. En effet, si le préfiltre peut être épousseté, nettoyé ou lavé selon les modèles, le système pouvant être nettoyé, c’est extrêmement pratique. Au contraire, les filtres HEPA ainsi que le filtre à charbon, doivent être changés de façon régulière pour que l’appareil demeure efficace dans la purification de l’air de votre maison.

L’intervalle de changement du filtre recommandé dépend du modèle de purificateur choisi. En général, cela peut varier de 3 mois à 6 jusqu’à 8 mois environ. D’autres types de filtres peuvent durer jusqu’à 1 an avant d’être changés. Le prix de ces filtres varie et peut atteindre 60 euros.

La fonction des purificateurs est assurée par les filtres. Ainsi, il faut s’assurer que l’achat et le prix des filtres correspondant à votre gamme ou modèle de purificateurs soient pratiques. Il faut également prendre en compte la qualité de ces filtres notamment la rigidité, l’épaisseur ou la présence d’un cadre.

Le mode de fonctionnement

Pour une utilisation plus pratique de votre appareil, le mode automatique est à favoriser. Les purificateurs pourvus de ce mode sont composés d’un capteur qui évalue la qualité de l’air ambiant. Les vitesses de fonctionnement s’adaptent automatiquement au degré de pollution de l’air.

Ce mode permet de faire fonctionner convenablement le purificateur et à une vitesse appropriée pour être sûr d’obtenir un air sain et ainsi rester en bonne santé.

Dans certains cas, ce mode automatique est accompagné de voyants colorés procurant des indications sur la qualité de l’air. Cela est très pratique, car nous pouvons savoir la qualité de l’air en observant les couleurs et ainsi déclencher le purificateur pour qu’il se mette en marche à une vitesse adéquate.

Le son du purificateur

Un bruit important peut être produit par le flux d’air et la turbine. Cela peut provoquer une gêne dans une pièce, une chambre, un bureau ou même toute la maison. La pression sonore, exprimée en décibels (dB) doit être vérifiée.

Une conversation normale correspond à 50 dB, mais pour une chambre, ce taux est déjà très élevé. L’appareil doit émettre un son en dessous de 20 dB. Ce résultat est obtenu par des purificateurs à design variable. En effet, un purificateur d’air complètement silencieux n’existe pas. Ainsi, le volume d’air traité par heure peut alors être réduit pour limiter le bruit, ou augmenté, pour rénover rapidement l’air d’une pièce.

D’autres options pour plus d’aisance

À part les critères susmentionnés, d’autres options du purificateur peuvent également être considérées pour un surplus de confort dans la maison.

  • Certains modèles de purificateurs proposent une programmation qui permet de planifier le fonctionnement de l’appareil à un moment donné. Ainsi, vous pouvez programmer votre purificateur d’air pour qu’il s’actionne quelque temps avant votre arrivée à la maison en neutralisant les odeurs désagréables, les allergènes ou tout autre polluant pour que vous obteniez un air sain et pur.
  • Le mode nuit est également intéressant si l’appareil est utilisé dans une chambre. Il réduit la vitesse de filtration et le niveau sonore. Le purificateur va devenir plus silencieux. Ce système peut également être accompagné d’une veille des écrans et voyants pour ne pas gêner l’utilisateur.
  • Des purificateurs sont aussi connectés au Wi-Fi. Cette option permet de suivre l’évolution de la qualité de l’air à l’intérieur et lancer le purificateur lorsque le niveau de pollution augmente. Cela permet également de faciliter l’entretien, car l’application vous fait savoir quand vous devez changer le filtre de votre purificateur.

Avant de choisir quel purificateur utiliser, vous devez donc considérer les raisons de l’utilisation et la taille de votre pièce pour pouvoir sélectionner le design et les filtres convenables. Ensuite, prenez en compte les options qui rendent l’utilisation plus pratique et les avis des autres utilisateurs. Les avis des internautes sur le purificateur peuvent réellement aider. Lorsque c’est fait, vous pouvez commencer à utiliser votre appareil.

Comment utiliser son purificateur d’air ?

Après avoir sélectionné le purificateur d’air qui vous convient, vous pouvez commencer à l’utiliser pour assainir l’air dans votre logement et combattre les crises d’asthme, les allergies ou toute autre maladie respiratoire. Voici donc quelques conseils pour profiter des avantages du purificateur d’air.

Mettre son purificateur au bon endroit

Pour utiliser son appareil et bénéficier de ses avantages, l’un des éléments les plus importants à prendre en considération est son emplacement. Le purificateur doit être posé à un endroit qui permet que l’air propre circule vers vous. Évitez donc de placer votre purificateur d’air à un endroit trop bas ou trop haut, car cela risque de diminuer ces performances.

Il faut également veiller à ce que l’appareil ne soit pas placé dans un espace confiné comme sous un rideau ou entre deux meubles.

Fermer les portes et les fenêtres

Une mauvaise utilisation du purificateur d’air peut engendrer le fait qu’il ne fonctionne pas correctement. Nous constatons souvent qu’un grand nombre d’utilisateurs se plaignent du fait que l’air ambiant d’un endroit ne s’améliore pas, et cela malgré l’utilisation de l’appareil.

Pour plus d’efficacité, le purificateur d’air doit être placé dans un espace clos comme nous faisons souvent avec les climatiseurs. Lorsque vous mettez votre appareil en marche, pensez donc à fermer vos portes et vos fenêtres.

Changer régulièrement les filtres

Les filtres jouent un grand rôle dans l’efficacité d’un purificateur d’air. Dans le cas où votre appareil dispose d’un préfiltre, il faut penser à le nettoyer régulièrement pour qu’il soit durable. Si le filtre est fait en tissu, il peut être lavé à la machine.

En fonction de votre mode de vie, notamment la présence de fumée de cigarette, l’emplacement de votre logement ou les poils d’animaux, pensez à changer le filtre de votre purificateur tous les 6 à 12 mois.

Utiliser le purificateur

Pour un air assaini, placez votre purificateur d’air dans votre chambre. En effet, la capacité de récupération est plus élevée pendant votre sommeil la nuit. En plaçant votre appareil dans votre chambre, vous pouvez profiter des avantages et ainsi avoir une bonne qualité de sommeil en évitant les toux, les éternuements ou autres symptômes de problèmes respiratoires.

Comment entretenir son purificateur d’air ?

Pour continuer à utiliser correctement son purificateur d’air, il est important de bien l’entretenir. Son bon fonctionnement dépend généralement du filtre. À part l’entretien des filtres HEPA, les autres filtres sont également à prendre soin en fonction de leur niveau. Ainsi, il faut d’abord utiliser une brosse ou votre propre main pour enlever les poussières, les poils d’animaux ou les débris dans le préfiltre. Ensuite, vous devez l’ôter pour accéder aux autres niveaux de filtre.

Chaque filtre dans le purificateur doit être entretenu différemment. En principe, la documentation technique du fabricant indique comment procéder au nettoyage du filtre en fonction du design du purificateur. En général, il doit être passé sous l’eau tiède, ou nettoyé sur le dessus via un linge humide ou une brosse douce. Ensuite, il faut bien sécher le filtre avant de le remettre en place. Il faut cependant faire attention, car certains filtres ne doivent pas être touchés directement avec les doigts en raison des pièges électrostatiques.

One thought on “Quel purificateur d’air choisir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.